Youssef Belbachir Marrakech

Youssef Belbachir Marrakech

L’association EDH (Education pour le Développement Humain) a été fondée il y a un an par Monsieur Youssef Belbachir Marrakech dans le but de développer le secteur de l’éducation au Maroc et de satisfaire les besoins premiers des populations locales défavorisées et maltraitées, telles que les enfants victimes de violences, les veuves, les handicapés et les familles nombreuses sans revenu.

Œuvrant depuis sa création pour soutenir les personnes en situation de précarité et pour lutter contre l’analphabétisme, l’association humanitaire à but non lucratif existe aujourd’hui pour atteindre les objectifs suivants :

  • Lutter contre la déperdition scolaire.
  • Soutenir les populations locales pauvres et fragilisées.
  • Participer au développement du secteur éducatif au Royaume.
  • Permettre aux plus démunis d’accéder à l’éducation et à la santé.

Le fondateur de l’association EDH :

Né à Bruxelles le 16 Juillet 1969, Monsieur Youssef Belbachir Marrakech a obtenu son baccalauréat en tourisme dans la même ville.

Ce jeune homme solidaire a décidé de rester à l’étranger pour acquérir de nouvelles compétences dans le domaine touristique, à partir de 1989, il a commencé son parcours professionnel avec les chaines hôtelières Monika Holidays, Albir garden et Impérial Park en service marketing.

Après avoir géré son Fast Food « L’orient express » sis à Benidorm pendant un certain moment,Monsieur Youssef Belbachir Marrakech a décidé de vendre ce dernier et retourner au Maroc pour rejoindre Tikida Garden Marrakech et Kenzi Hôtel Marrakech en qualité de Directeur Marketing, avant de partir à Agadir pour occuper le même poste avec Tikida Beach Agadir entre 2003 et 2004.

En 2015, Monsieur Youssef Belbachir Marrakech a fondé l’association EDH après avoir inauguré le centre d’affaires « Belba Groupe » et a fondé le centre d’esthétique « L’eaudysee ».

Parmis les actions menées par Youssef Belbachir Marrakech on cite :

 

Youssef Belbachir Marrakech
Youssef Belbachir
  • La prise en charge d’une fillette atteinte d’un RVU.
  • L’organisation du mariage de l’une des filles du centre de protection de l’enfance.
  • Le réaménagement de deux mosquées et écoles coraniques.